Une Vie, une oeuvre : Philip K. Dick, de la mystification à la psychose