Une vie, une oeuvre : Simone Weil ou la brûlure de l'écoute