Michel Onfray : Le sublime dans la nature